a-tension

monde de merde

monde de merde

16 novembre 2007

Info, rate & Comments

En si un peu d’optimisme, d’attitude positive et civique, et de bonne volonté était le premier pas nécessaire à la réforme du pays?

« Selon une enquête de World Values Survey, à la question #pensez-vous qu’il est possible de faire confiance aux autres ou que l’on n’est jamais assez méfiant ?#, un Français sur cinq seulement déclare faire crédit à son prochain. C’est deux fois moins qu’aux États-Unis ou au Canada. Trois fois moins que dans les pays scandinaves. »

« (…) la posture soupçonneuse des Français va de pair avec un incivisme beaucoup plus élevé que dans les autres pays riches. Sur un échantillon de 21 pays de l’OCDE, c’est en France qu’on est le moins choqué par le fait d’accepter des pots-de-vin, ou de réclamer des aides auxquelles ont n’a pas droit. »

« Mais la défiance n’a pas qu’un coût économique : les enquêtes disponibles montrent que les personnes se déclarent d’autant moins heureuses qu’elles disent se méfier de leurs concitoyens. »

(source: lien)

Et en conclusion: et si le vrai débat derrière la réforme des régimes spéciaux était plutôt la conversion en salaire FIXE des avantages au niveau des pensions et des primes?

PS: Tant qu’on y est, pourquoi le libéralisme ne serait-il pas de gauche (lien)?

dehors: Mise en image de l’ouverture… (lien)

  • Model Name: Canon DIGITAL IXUS 800 IS
  • Date: 2007:11:16 20:11:08
  • Exposure Time: 1/4
  • F Number: 3.2
  • Focal Length: 7.466
  • Exposure Mode: 1
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (15 votes, average: 3,43 out of 5)
Loading...

7 comments

  1. « conversion en salaire FIXE » : ça s'appelle « acheter les réformes », je crois ; il y un bouquin la-dessus dont parlent divers blogs économiques, non ? Mais pour ça il faut du cash, et dans un pays « en ruine » entre autre suite à quelques cadeaux fiscaux couteux en début de mandature, c'est moins facile …

  2. bladsurb: Je n'aime pas l'expression, très axée sur le conflit en cours, mais elle est complètement vraie. Cela dit on trouve facilement dans la presse des aveux du type « Jean-François Cirelli, PDG de GDF, reconnaît que les agents ont été embauchés à des salaires inférieurs à ceux du privé, et que la retraite anticipée compensait cette différence. » d'où une certaine sympathie pour certains grévistes.
    Et puis les hausses de variable (primes et compagnie) pour compenser une stagnation du fixe, on connaît que trop bien dans mon métier. Le variable et les primes ne contribuent pas aux retraites, c'est donc un cadeau à moitié empoisonné.
    Si on privatise ces entreprises demain, ces gens seront enfin payés correctement, on nous aurons un service aussi pourri que les trains anglais. Un choix à faire pour le contribuable entre un service cher mais de qualité et moins d'impôts mais un service public nul?
    pat: So happy to see you around! 🙂
    Well the picture is not very political, but probably my comment was a bit… You know me, I just can't keep it shut! 😉
    Thanx for your comment, urban photo is always inspiring…

  3. louis, gilda: Je me souviens d'avoir discuté avec romu des petits détails qui font la différence sur une photo… et pour une raison qui m'échappe totalement, le gars au téléphone est presqu'aussi important que l'opposition en chaud/froid des couleurs…

Leave a comment