a-tension

mon manège à moi

mon manège à moi

Info, rate & Comments

Drôle de conjonction temporelle hier soir rue Amelot…

Je sors des petites canailles où se tient mensuellement le TAAG de danstacuve.org, que j’ai découvert aux hasard de déambulations webesques et dont j’ai poussé la porte quand je me suis rendu compte que Vincent Montibus y allait. Vincent que j’ai croisé lors des Lense Party de lense.fr, Lense que j’ai rejoint quand je me suis rendu compte que Rémy Chapeaublanc y allait. Rémy que j’avais croisé à une Fraise Party où nous avait entrainé Nawal qui laissait parfois ses casseroles pour rejoindre la joyeuse bande du Paris Carnet, que j’avais découvert en suivant le pote de prépa d’un pote de l’école qui m’en avait beaucoup parlé.

Bref.

Hier soir rue Amelot, le passé me rattrape et me saute dessus en la personne de Benoît Granger, que je croisais bien souvent lors des Paris Carnet. En évoquant le bon vieux temps (mais où sont passé ces 10 ans?), un des TAAGers se retourne à l’évocation de Laurent Gloaguen, dit le Capitaine, entre autres fondateur du Paris Carnet et amateur de vieux gréements. Polesko nous raconte alors que ledit Laurent et lui partagent la passion des tirages alternatifs (cyanotypes, colorisation au thé et autres tanins). Avant de partir je refais le tour des noms de mes deux nouveaux compagnons et le deuxième se présente comme étant Pierre Nizet. Je met alors la familiarité de son nom sur le compte de la bière et du trip nostalgie qui vient de me passer dessus. Le lendemain en voyant les photos sur son site ça me saute aux yeux: Pierre Nizet dit niz sur lense.fr où j’ai admiré ses photos lors des fameux Week End Contests.

Non seulement le monde est petit, mais il tourne sur lui-même bien plus vite qu’on ne l’imagine!

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (5 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...

0 comments

Leave a comment